Le Collège Henri Matisse

Un peu d’histoire

Le Collège Matisse a d’abord été l’école Vitruve.........

le premier bâtiment
Le premier bâtiment

C’est en 1911 qu’est décidée la construction de l’école élémentaire de garçons : au départ c’est un modeste édifice sur deux niveaux, l’actuel bâtiment sur cour en briques rouges. Cette petite école accueille alors les enfants d’un quartier populaire récemment urbanisé dont les noms de rues rappellent l’origine campagnarde : les rues des Haies,des Vignoles, des Orteaux, Maraîchers....Elle prend le nom de la rue consacrée à Marcus Vitrivius Pollo, l’architecte romain auteur du célèbre traité sur l’architecture. En 1930, la surface de l’école est doublée par la construction du second bâtiment, sur rue, plus monumental et plus spacieux, avec un vaste préau au rez de chaussée, ( l’actuelle salle polyvalente).....Entre les deux bâtiments s’ouvre une cour plantée d’arbres. En 1959, la restauration du vieux bâtiment s’impose : sont alors créés deux ateliers au rez-de-chaussée (fer à l’emplacement de l’actuelle salle des professeurs et bois à celui du CDI), une salle spécialisée pour le dessin au premier. En même temps est ouvert un Cours Complémentaire à l’Ecole Primaire et il est nécessaire de surélever le vieil édifice d’un étage qui comporte cinq salles dont une spécialisée pour les sciences physiques (avec eau et gaz sur huit paillasses.) Ce Cours complémentaire de garçons grandit, accueille même un temps une classe préparatoire à l’Ecole Normale d’Instituteurs...

Il devient "Collège" à la fin des années 60 et garde une direction commune avec l’Ecole Primaire, laquelle est devenue "pilote". La cohabitation des deux écoles dans des locaux exigus n’est pas toujours aisée. L’Ecole Primaire a cessé d’être une école dont on sort pour aller au travail.... pour tous, elle débouche dorénavant sur le Collège.... Les filles y entrent dans les années 70, conformément au décret de 1962. En 1990, l’ensemble des bâtiments du 3 Rue Vitruve est entièrement rénové : l’Ecole Primaire Expérimentale Vitruve quitte sa rue, mais en garde le nom, pour le proche passage Josseaume.


Henri Matisse
 

Le 9 mai 1994 est inauguré le collège rénové. il a fallu choisir un nouveau nom pour un nouveau collège........ et opter enfin pour Henri Matisse, le peintre qui a cette gloire d’être "comme une fenêtre ouverte dans la nuit humaine et, d’après lui, les jeunes se font une idée du soleil." Au tournant du millénaire un troisième bâtiment est érigé, qui joint les deux premiers, avec des salles claires et confortables.

Aujourd’hui, dans un quartier en continuelle rénovation ( cette année la place de la Réunion sur laquelle donne le collège se transforme en jardin) la rue Vitruve est devenue piétonne. Le collège lui continue d’être un chantier permanent, celui de la construction des savoirs, tous ensemble et au bénéfice de chacun.