ASMAE "YALLA" Séance de clôture

Lundi 19 juin, Antoinette, Sophie et Rozanne, les animatrices de l’association ASMAE sont venues rencontrer une dernière fois les élèves de 6E.

Cette séance a permis de dresser le bilan d’un an de projet solidaire mené en faveur des enfants de Madagascar.

Dans un 1er temps, après la découverte de l’association et du personnage de sœur Emmanuelle, fondatrice d’ASMAE, les élèves ont présenté des exposés sur les différents pays d’intervention d’ASMAE. A l’issue des présentations, ils ont choisi d’aider Madagascar.

Dans un 2ème temps, les animatrices d’ASMAE ont présenté et mené des débats ludiques autour des droits des enfants issus de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant. Dans le prolongement et à l’occasion de la semaine de la presse, les 6èmes ont écrit des articles sur le sujet.

Le 3ème temps de l’année a été consacré à la concrétisation du projet solidaire. Tous les élèves ont vendu des stylos ainsi que des livrets avec leurs articles pour aider financièrement les enfants de Madagascar.

Ils ont récolté déjà plus de 500 euros !

Bravo à eux et un grand merci à l’association pour leur accompagnement.

Un compte-rendu et témoignages d’élèves par Jonathann Roeder, 6C :

« Je trouve que c’est bien de connaître les droits des enfants et de savoir qui est Sœur Emmanuelle car c’est une personne touchante ». (Solal, 6ème C)

« Quand on est malheureux et bien par rapport aux autres enfants du monde, on est plus heureux qu’eux car nous avons un abri, à manger, tous les jours, on est scolarisés, on ne souffre pas à cause des guerres alors qu’ils souffrent de tout ça. » (Hanna, 6ème C)

Le pays choisi par la majorité des 6ème est Madagascar. C’est la majorité qui l’a emporté. Madagascar se situe au sud-est de l’Afrique. C’est une île avec une saison sèche.

A propos de la vente de stylos : « On a vendu des stylos autour de nous, à des gens dans la rue, à des commerçants pour récolter de l’argent qui va aller à l’association ASMAE pour rendre heureux les enfants d’un pays pauvre. Les gens ont été très généreux, on a récolté plus de 500 euros » (Rachel, 6ème C)

Qu’est-ce qu’ASMAE va faire avec l’argent ?

Avec l’argent, ASMAE va pouvoir aider des associations sur place qui aident les enfants handicapés à mieux s’épanouir et s’intégrer. Cela va aider aussi ASMAE dans ses actions en faveur de l’alphabétisation comme la création d’imagiers pour aider les enfants à apprendre à lire et à écrire.